ex-Liverpool : Sakho dédommagé

0
153
Mamadou Sakho
Mamadou Sakho - Copyright : Imaago

L’ancien défenseur du Liverpool FC, Mamadou Sakho, a obtenu réparation auprès de l’agence mondiale antidopage qui l’avait déclaré positif en 2016. Cette situation l’avait empêché de participer à l’Euro la même année car il était suspendu par l’UEFA.

On apprend ce mercredi que Mamadou Sakho a obtenu mercredi un règlement financier et des excuses de l’Agence mondiale antidopage pour diffamation découlant de son affaire de dopage en 2016, qui a ensuite été abandonnée. A l’époque, l’actuel défenseur de Crystal Palace évoluait sous les couleurs de Liverpool et avait été suspendu par l’UEFA à titre conservatoire en attendant les résultats de la contre-expertise. Cette suspension avait privé le joueur de participation à l’Euro 2016 en France avec son équipe nationale.

Sakho a trouvé un accord amiable

L’UEFA avait ensuite abandonné les poursuites indiquant que la substance découverte dans le sang de Mamadou Sakho et que l’on peut trouver dans des médicaments pour aider à maigrir ne figurait pas spécifiquement sur la liste des interdictions de l’AMA. Le joueur avait ensuite porté l’affaire en justice et réclamait près de 20 millions d’euros en dommages-intérêts à l’AMA pour ses commentaires sur l’affaire. Les deux parties ont finalement trouvé un terrain d’entente dont le montant n’a pas été communiqué. Mamadou Sakho a quitté Liverpool en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici