Klopp : « Houllier, l’un des entraîneurs les plus influents du club »

0
8
Gérard Houllier, ancien manager de Liverpool
Gérard Houllier sur la pelouse d'Anfield - Copyright : Imago

Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, a rendu un hommage appuyé à son prédécesseur Gérard Houllier. Le technicien allemand le place dans la même ligne que les Shankly, Paysley ou Dalglish.

Dans un entretien accordé à L’Equipe à l’occasion du décès de Gérard Houllier, Jürgen Klopp a évoqué le technicien français : « J’étais triste et choqué en apprenant la nouvelle. Je pense à sa famille, à ses proches. Il y a trois semaines, on était encore en contact. Il m’avait envoyé un message. Avec Kenny Dalglish (1985-1991 et 2011-2012), c’est l’un des deux anciens entraîneurs du LFC que je connaissais vraiment. Gérard m’a toujours considéré un ami. Un ami plus jeune qui avait parfois besoin de conseils. Et ces conseils, il n’hésitait pas à me les donner » explique le manager des Reds.

« Houllier est tout simplement l’une des légendes de Liverpool »

Jürgen Klopp ne fait pas dans la demi-mesure quand il s’agit de placer Gérard Houllier dans l’histoire du Liverpool FC : « C’est tout simplement l’une des légendes de Liverpool. Parce que c’est l’un des entraîneurs les plus influents de l’histoire du club. Les gens sont obsédés par les trophées, le palmarès. Mais quand on fait le bilan du passage d’un manager dans un club, il faut aussi prendre en compte l’action sur le long terme, qui ne se voit pas toujours. Gérard ne se contentait pas de gérer le quotidien de l’équipe. Il avait aussi entamé un travail de transformation du Liverpool FC. Dans la manière dont jouait l’équipe, mais aussi en lançant la rénovation de Melwood, ce dont j’ai pu bénéficier à mon arrivée » explique le technicien allemand.

« Gérard était toujours disponible pour aider

Et de conclure : « Gérard avait su se faire accepter immédiatement à son arrivée. Peut-être tout simplement parce que c’était une personne chaleureuse, ouverte aux autres (…..). Quand tu discutais avec lui, tu sentais une vraie empathie. Il s’intéressait aux difficultés que tu pouvais rencontrer. Il était toujours disponible pour aider » conclut Jürgen Klopp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici