Jurgen Klopp et Mo Salah

Liverpool pourrait se voir privé jusqu’à huit semaines de ses joueurs africains à l’image de Mo Salah, Sadio Mané et Naby Keita notamment. Les dirigeants des Reds envisagent de négocier avec les fédérations respectives à ce sujet.

Liverpool envisage d’entamer des discussions avec les fédérations égyptienne, sénégalaise et guinéenne au sujet de ses trois joueurs que son Mo Salah, Sadio Mané et Naby Keita. L’objectif est de réduire le temps d’absence de ses principaux joueurs à la Coupe d’Afrique des Nations (9 janvier-6 février), cet hiver. Car selon les règlements FIFA, les Reds pourraient être privé pendant plus d’un mois de ses joueurs qui pourraient ainsi manquer jusqu’à 8 rencontres.

Retour prévu avant les 8èmes de la Ligue des Champions

Selon des informations rapportées par le Mirror, Liverpool compte sur ses bonnes relations avec ces fédération pour obtenir le meilleur compromis. Les Reds aimeraient pouvoir disposer de ses joueurs pour les matches face à Leicester (28 décembre) et face à Chelsea (2 janvier). Le club anglais devant officiellement libérer ses joueurs au plus tard le 27 décembre 2021. Et pourrait, si l’un ou plusieurs d’entre-eux arrivent en finale, ne les récupérer que juste avant un potentiel huitième de finale de la Ligue des Champions (aller les 15, 16, 22 et 23 février).