Mercato Liverpool : L’ancien président de la Roma tacle Monchi pour Salah et Becker

0
170
Mo Salah
Copyright : Imago

L’ancien copropriétaire et président de l’AS Roma, James Pallotta, a sévèrement critiqué l’ancien directeur sportif de l’époque pour les ventes de Mo Salah et Alisson Becker à Liverpool.

James Pallotta, reproche à Monchi l’actuel directeur sportif du FC Séville, à l’époque en poste à l’AS Roma les ventes de Mohamed Salah et d’Alisson à Liverpool. Il lui reproche notamment son entêtement alors que le club italien que le président du club italien ne souhaitait pas vendre.

Monchi se prend pour Madonna ?

S’exprimant sur le sujet dans les colonnes de The Athletic, James Pallotta ne fait aucun cadeau à son ancien dirigeant : « Il n’écoutait quoi que ce soit de ce que nous avions proposé en interne. Rien. Zéro. L’autre erreur que j’ai commise, c’est que j’aurais dû me rendre compte qu’il se fait appeler Monchi. C’est comme vous appeler Madonna. Cela aurait dû être un signe d’avertissement pour moi », a-t-il expliqué.

Palotta aimait Salah mais…

Quelques mois plus tard, Monchi a vendu Salah et Alisson à Liverpool en 2017 et 2018, respectivement : « Salah était un joueur merveilleux que j’ai détesté perdre. Je l’aimais. Je ne voulais pas le vendre. Mais je n’avais pas le choix. Salah allait y aller quoi qu’il arrive parce qu’il avait quelque chose à prouver » a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’AS Roma était encore sous le coup du fair-play financier et devait absolument équilibrer ses comptes. La vente de l’attaquant égyptien pour 42 millions d’euros entrait dans cette optique. Un an plus tard, la vente d’Alisson Becker n’était qu’une suite logique de la situation financière dans laquelle se trouvait le club de la capitale italienne : « Pour la même raison, ils ont vendu Alisson à Liverpool pour 62,5 millions d’euros. « Pourquoi voudrais-je vendre un type comme ça? » s’interroge Pallotta.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici