Mercato Liverpool : Moins de transferts depuis 2019, moins de bons résultats en 2021 ?

0
146
This Is Anfield
Copyright Schueler Eibner Press Photo EP_JSE

Au moment où Liverpool connaît un coup de mou dans ses performances, certains détracteurs expliquent cette baisse de régime des Reds dans le comportement de leurs dirigeants lors des derniers mercatos. Explications.

Depuis l’été 2016/17, Alisson, Fabinho, Virgil van Dijk, Mohamed Salah, Andy Robertson et Sadio Mane sont tous arrivés pour aider les Reds à retrouver la gloire. Mais depuis 2019, le fossé s’est creusé entre le Liverpool FC et ses principaux concurrents de Premier League en matière de dépenses de recrutement. Depuis sa victoire en Ligue des Champions cette année-là et jusqu’au 31 janvier 2021, le club des bords de la Mersey a dépensé « seulement » 95,65 M€ avec les transferts de Diogo Jota à 45 M€, Thiago Alcantara à 22,6 M€, Kostas Tsimikas à 13,3 M€ et Ben Davies à 2 M€ avec frais de prêt de 1 M€ pour Ozan Kabak inclus. Les 8,8 m€ dépensés pour Takumi Minamino et l’accord de 1,9 M€ pour Sepp van den Berg complètent le total des dépenses avec Adrian et Andy Lonergan arrivés gratuitement.

Man City et Man Utd ont dépensé plus de 300 M€ chacun

Dans le même laps de temps, Manchester City a dépensé un total de 341,42 M€ pour Ruben Dias, Joao Cancelo, Nathan Ake et Ferran Torres notamment. Manchester United, de son côté, a dépensé 318,71 M€ pour Harry Maguire, Aaron Wan-Bissaka, Daniel James, Amad Diallo et Alex Telles pour ne citer qu’eux. Enfin, Chelsea, et malgré une interdiction de transfert pendant deux mercatos, a dépensé 300 M€ avec les arrivées de Timo Werner, Kai Havertz, Hakim Ziyech, Edouard Mendy, Ben Chilwell et Mateo Kosevic.

Tottenham également très dépensier

Tottenham a lui également dépensé environ 263 M€ depuis sa défaite face aux Reds lors de cette finale de la Ligue des champions en 2019. Tanguy Ndombele, Giovani Lo Celso, Steven Bergwijn, Sergio Reguilon, Ryan Sessegnon, Pierre-Emile Hojbjerg et Joe Rodon sont notamment arrivés. Enfin, Arsenal a dépensé 251 M€ pour faire venir Nicolas Pepe et Thomas Partey ses plus grosses recrues. On suivi, William Saliba, Kieran Tierney ,Gabriel, Pablo Mari et David Luiz.

Une gestion des dépenses maîtrisée à Liverpool

Pour expliquer ces écarts, il faut relativiser sachant que les propriétaires de Liverpool ont prêté 125 M€ à leur club pour la refonte d’une tribune d’Anfield que les Reds doivent rembourser. Ils ont également dépensé 60 M€ environ pour le nouveau centre d’entraînement qui regroupe l’académie et les pros ainsi que les bâtiments administratifs sur le même terrain. Toutefois, on notera que sur cette période, Liverpool FC présente une balance (achats-ventes) des transferts positive à 1,5 M€ contrairement à ses rivaux qui sont toutes négatives de plus de 150 M€ sauf Chelsea à moins 70 M€

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici